Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Premium, Agence immobilière ORLEANS 45000

L'actualité de CENTURY 21 Premium

LE MARCHE DE L'IMMOBILIER D’ORLÉANS EN 2014

Publiée le 22/01/2015

Century 21 France a donné une conférence de presse en début d'année. L'étude relève les grandes tendances du marché de l'immobilier en France. 

En France, la baisse des prix est relativement homogène pour les appartements et les maisons (respectivement -2,9 % et -2,7 %). Le marché toutefois réagit très différemment selon le type de logements : l’activité dévisse sur le segment des  appartements qui enregistre un effondrement des transactions de -6,9 % (contre un regain de vigueur de +1,7 % pour les maisons). L’explication tient à l’une des mesures contenues dans la loi ALUR qui exige qu’un nombre conséquent de documents soit désormais annexé à la promesse de vente d’un logement en copropriété, ce qui vient entraver considérablement la réalisation de la transaction. L’autre facteur tient sans doute à l’écart de prix constaté entre ces deux segments de marché : 1971 € le m² pour une maison contre 3328 € le m² pour un appartement, soit un écart, à surface égale, de près de 70 % selon le type de logement retenu.

Dans notre région, et notamment sur Orléans et son agglomération, les tendances sont les mêmes que sur l’ensemble du territoire. Bien que les prix se soient légèrement tassés, on ne constate pas de baisse significative pour les biens « cœur de cible », c’est-à-dire, en centre-ville ou dans des quartiers recherchés tels que Dunois par exemple. Par contre certains biens ont connus des baisses importantes notamment les résidences des années 60/70 que la plupart des acquéreurs fuient.

 

L’infographie ci-dessous vous montre ces grandes tendances de 2004 :

 

Etude marché de l'immobilier Orléans

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous souhaitez avoir plus de détails sur cette étude, contactez-nous au 02.38.75.45.45

Notre actualité